144 pages | 109-8 | 28€ | éd. de tête 180€

Auteur: Michel del Castillo

 

Fac-similés des autographes (lettres et cartes postales) adressés par Colette à Sido, à ses frères, à Missy, à ses maris... lors de ses nombreux voyages (Saint-Tropez, Monaco, New York, Zurich, etc.), accompagnés d'un texte de M. del Castillo présentant le contexte de leur rédaction. Publié à l'occasion de l'exposition tenue au Musée de la poste (Paris) de mai à août 2002.

 

Les vies de Colette sont faites de voyages. Ce qui la propulse en avant ? L'argent, bien sûr, autant dire l'indépendance, dure conquête pour les femmes de sa génération. Artiste de music-hall, danseuse «nue», mime, comédienne, conférencière, journaliste, de ville de province en capitale, de chambre d'hôtel en théâtre, elle échappe à la solitude en écrivant à Sido, à ses frères, à Missy, son amante, à ses maris...

 

Au fur et à mesure que sa notoriété s'étend, ses voyages deviennent plus solennels. Quand la célébrité verse dans la gloire, une vieille femme se chauffe au soleil, à Saint-Tropez, à Monaco, à moins qu'elle ne sommeille sur le pont du yacht des Rothschild, ou, assise près du Glaoui, pacha de Marrakech, n'applaudisse aux fantasias des cavaliers berbères.

 

Les vies de Colette sont faites d'amour. Michel del Castillo nous le rappelle dans ces pages inspirées : pour Colette, voyager, ce fut d'abord aimer.

Colette en voyage

28,00 €Prix